Qui suis-je?

Ah ah!!! Curieux va…

Ca vous intéresse vraiment de savoir qui est MrGroar? Vraiment…?

Bon, ben je vais vous le présenter alors, mais vite fait, parce que sinon vous n’aurez plus aucune question à lui poser si vous le croisez un jour en taverne. Et comme il aime parler en taverne, je ne voudrais pas le priver de ce plaisir. En fait c’est surtout que j’ai peur qu’il ne vous raconte pas la vérité, c’est pas que c’est un menteur mais sa mémoire est assez défaillante alors ça lui arriver de ne pas mentionner certains trucs…

MrGroar est né en Normandie le trois mai 1425 de parents paysans et sans le sou pour lui assurer une éducation respectable dans un monde où la méritocratie est de rigueur. Il a donc travaillé très tôt dans les champs, aidant la famille à survivre. Malheureusement, ou heureusement peut-être, lors de sa dix-huitième année, il rencontra au détour d’un chemin une jeune fille en ballade équestre dominicale; cette première rencontre fut suivie de plusieurs autres, toutes à la dérobée du père de la demoiselle. Mais un jour ce dernier eut vent de ces réunions inopportunes entre sa fille et un gueux, or le hasard des choses interféra grandement dans la destinée du jeune MrGroar puisqu’il s’agissait du Duc de Normandie en personne. L’exil était alors la seule solution envisageable pour le pauvre paysan s’il ne voulait pas être pendu sur la place publique pour outrage à la Noblesse.

S’ensuivirent dix longues années d’errance à travers les Royaumes où le pauvre MrGroar vagabonda au gré des opportunités qu’il croisait et dont il estimait qu’elles pouvaient lui rendre la vie un peu plus agréable. Je passe vite fait cette période qui vous ennuierait sûrement… En septembre 1453, il arriva en Savoie à Annecy et décida de s’installer sur un petit lopin de terre abandonné où il posa son baluchon. Très vite il se fit des amis et réussit à acheter un mouton, puis une brebis et eut son premier agneau. Enfin il voyait le bout du tunnel!

Une rencontre avec l’évêque local le décida à se soumettre au rite du baptême et le bonheur spirituel que cela lui procura créa en lui un besoin vital d’aider son prochain, aussi il brigua la curé d’Annecy qu’il obtint sans peine, sa foi aristotélicienne étant très démonstrative. Ainsi MrGroar trouva sa voie: servir le Très Haut et aider les de ses créatures les humains à trouver le chemin qui mène l’âme à la transcendance. Les baptêmes et autres cérémonies s’enchainèrent à un tel rythme qu’Annecy devint la plus grande paroisse en terme de nombre de fidèles d’après les anciens registres tenus par frère Horace. Dans le même temps, le Grand Maitre de l’Ordre Teutonique de l’époque, Benedictus, contacta le jeune curé et le persuada d’intégrer les rangs de l’Ordre en tant que chapelain. L’ascension fut fulgurante puisque MrGroar fut élu Grand Maitre en aout 1454, juste après avoir été promu de curé d’Annecy en février à évêque de Génève en juin.

Etait-ce de la chance ou bien était-ce grâce à la motivation dont faisait preuve MrGroar? Car bien qu’il fut nommé curé facilement due à a une absence trop longue de curé à Annecy, bien qu’il remplaça l’évêque Humbert sans opposant face à sa candidature, bien qu’il devint Grand Maitre un peu de la même manière, il travailla beaucoup sur d’autres projets tel que l’Office des Boutonneux et le Guide des Royaumes Renaissants, de plus il était malgré tout très présent auprès des paroissiens et chaque savoyard avait forcément entendu parler de lui. L’organisation d’un jumelage entre Annecy et Lisieux, la ville de son filleul Artapelo, fut certes un échec, mais cela lui a permis de rencontrer de nombreux élus politiques à travers de nombreux duchés et comtés sans même se déplacer. La Coopérative du verger d’Annecy entretint des liens réguliers entre lui et de nombreux anneciens. La responsabilité de l’impression de la Plume Savoyarde lui apporta une relative notoriété supplémentaire. Qui sait quelles sont les choses qui lui ont permis d’avancer chaque jour?

En conséquence de ses charges, MrGroar a participé à de nombreux conflits politiques, religieux et trop souvent militaires. La Normandie, Vilca et les Phookaistes, la Franche Comté, Genève et Feebleue, la Bourgogne, les Cathares et Lorgol, Belley et Bourg, tous ces termes et bien d’autres encore font partie de ce qu’à vécu MrGroar. Il ne les oublie pas, il n’oublie pas non plus ceux qui étaient là pour la bonne cause lors de tous ces évènements, et de sa place actuelle il y pense bien fort en se disant qu’un jour la force du Soleil sera plus forte que celle de la Lune, et alors l’Humanité sera vraiment très proche du Très Haut…

Un jour peut-être…

Bannière

 

RETOUR

A propos de MrGroar

Bon ben voilà hein, c'est moi le grotteux, le pèlerin cartographe adulé de la terre entière! :D
This entry was posted in MrGroar and tagged . Bookmark the permalink.

6 Responses to Qui suis-je?

  1. Lili_marie_celeste dit:

    Belle description. j’ai entendu parler de vous par ma mere. Soeur du defun feebleue mon oncle. enchantee…

    (desolee mais serait-ce 1454 ici : Grand Maitre en aout 1554, juste après avoir été promu de curé d’Annecy à évêque de Génève en juin.)

  2. MrGroar dit:

    Si si c’est cela, la tournure de phrase est peut-être un peu spéciale… Curé en février 1454, évêque en juin 1454 et Grand Maitre de l’OT en aout 1454.

  3. Lili_marie_celeste dit:

    Ce que je veu dire dans une phrase tu ecris 1554 au lieu de 1454

  4. MrGroar dit:

    En effet! 😀 Merci!!!

  5. deache dit:

    que dirais tu de passer a auch animer un peu une ville recente?

  6. arathors dit:

    ET j’habite en Savoie çà se trouve on est voisins et on le savais pas ….
    JE COURS DEHORS …..
    lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>