La route du sel (une parmi d’autres)

Ou comment s’investir pour rien…

Partis à trois le 24 mars de Gemlik en Turquie, nous arrivâmes à trois le 5 avril à Slatina en Roumanie. Soit 13 jours passés sur une nave génoise à traverser tout d’abord la Mer de Marmara pour franchir le Détroit du Bosphore, traverser ensuite toute la Mer Noire du sud au nord afin de trouver l’embouchure du Danube et de remonter ce dernier jusqu’à un de ses affluents, l’Olt, pour enfin arriver à notre destination.

A pied, nous aurions mis 21 jours. Nous avons donc gagné 8 jours. ce qui pourrait paraitre un faible bénéfice pour certains mais il faut savoir que la nave génoise est plus particulièrement destinée à la navigation sur la mer Méditerranée. Et remonter un fleuve à contre-courant est forcément plus difficile que de le descendre…

Sur 94 ordres de déplacement, 31 n’ont pas abouti. Plus précisément, sur 37 ordres de déplacement donnés en mer, 9 n’ont pas abouti, et sur 56 ordres de déplacement à contre-courant sur les fleuves, 22 n’ont pas abouti. je n’ai malheureusement pas recensé tous les vents à chaque déplacement, mais ils étaient trop souvent contre nous. Cela dit, sans prendre en compte le facteur éolien, on peut voir que les déplacements sur mer ont été efficaces à 75,68% alors que les déplacements fluviaux l’ont été à seulement 60,71%. Mais au final, je suis assez content. On verra comment ça se passera pour le retour.

Voilà presque deux heures que je suis en taverne et en si peu de temps je peux vous dire que les roumains sont très accueillants. De plus, j’ai bien du recevoir une quinzaine de courriers pour me souhaiter la bienvenue en 12 heures seulement. Les prix sur le marché sont dramatiquement bas: on trouve du pain à 5,30 écus, du lait à 7,85 écus, des légumes à 7.65 écus… et ce ne sont que quelques exemples…

Pour ceux qui suivent, vous savez que je suis allé en Roumanie afin d’acheter du sel pour le ramener en Turquie afin d’approvisionner les fromagers pour qu’ils puissent enfin fabriquer des yaourts que j’envisage d’acheter dans le but de les revendre un peu partout à destination des niveaux 4. Selon mes sources l’activation des cartes de consommation est une des priorités de Celsius en ce qui concerne le développement des Royaumes Renaissants (bien qu’apparemment le développement des RR ne soit pas LA priorité en ce moment chez Celsius, selon les mêmes sources).

J’ai appris deux choses récemment: la Roumanie peut aussi produire des yaourts, et la Roumanie peut me vendre du sel mais le prix est drastiquement cher (il y a un manque de population et donc l’exploitation des mines, a fortiori l’exploitation de la mine de sel, est assez couteuse en main d’œuvre et leur demande pas mal de sacrifices financiers). Je me pose la question donc: dois-je acheter du sel pour les turcs et racheter des yaourts à ces derniers ou bien dois-je acheter directement les yaourts aux roumains? La première question implique un sacrifice personnel en temps et en écus mais d’un autre coté elle apporte la reconnaissance des turcs. Je ne me suis pas encore décidé…

Voilà, c’était les nouvelles du front!!! Prochaine destination: retour en Turquie (logiquement) et ensuite direction l’Albanie!!!

A propos de MrGroar

Bon ben voilà hein, c'est moi le grotteux, le pèlerin cartographe adulé de la terre entière! :D
This entry was posted in De Gloria Regni, Guides, MrGroar and tagged , , , . Bookmark the permalink.

6 Responses to La route du sel (une parmi d’autres)

  1. Alcalnn/Daisuke dit:

    Achète de la bouffe et laisse tomber le yaourt à la grecque :)

  2. MrGroar dit:

    Pourquoi acheter de la nourriture? Je n’en ai pas besoin…

  3. Jehan le poilu dit:

    Bon, prochaine destination l’Albanie ? Je vais essayer d’aller en Suede moi 😉 mais pas avant juin :p

  4. Darko1984 dit:

    et après l’albanie, on t’attend à Chieti, en italie 😉

  5. oxilame dit:

    j ai mes info ^^ merci .

  6. Pingback: La route Turquie – Grèce « La Grotte de MrGroar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>